Quoi ? Comment ? Pourquoi ?

Découvre mon travail, mon univers, ma technique, mon savoir faire, ma poésie, ma magie.

A travers la taille de pierres, le macramé, les mots, je t’ouvre les portes de mon monde.

La taille de pierres

Observer un morceau de pierre brute en prenant mon temps. Y voir des motifs, une forme qui se crée sous mes yeux et prendre vie. Je la coupe à la scie, doucement, il ne faudrait pas qu’il se casse. Alors qu’elle se révèle j’y trace la forme  avec un gabarit ou à la main en fonction de ce qu’elle me dit, de la conversation silencieuse que nous avons. Et je taille sur différentes meules, différents grains, différentes pressions, avec douceur et parfois moins. Préformage, formage, polissage mais la chose la plus importante, c’est de prendre mon temps. Car une pierre ne se forme pas en un instant, cela prend des millions d’années et il en va de même pour celles que je taille, il faut leur laisser le temps de se révéler.

Voila ce qu’est la taille de pierre, au delà de l’action, au delà du travail, il y a une histoire qui se crée au moment même ou mes yeux se posent sur le brut. Chaque pierre que je taille est unique, car chaque motif est unique mais surtout l’énergie que je mets dedans, cette histoire qui se crée, l’est tout autant.

Pour quelles occasions ? Pour qui ? Pour quoi ?

Pour les bijoux que je réalise sorti tout droit de mon imagination foisonnante. Mais aussi pour les pendentifs que je propose lors des réunions « Tup’PIERRE’ware » et les soirée « Nu comme une pierre » sur facebook.

Pour les p’tits cailloux créatifs qui veulent une pierre particulière, dans une forme particulière, pour une envie particulière. Ou pour les amoureux des cailloux, qui les aiment au naturel. Il y a un caillou pour toutes les occasions.

Pour les professionnels qui cherchent des pierres taillées en France, dans le respect de l’humain et de l’artisan qui les transforme. Car c’est ce qui fait la force de mon travail : chaque pierre est taillée avec amour.

Le tissage

Ce ne sont que des noeuds. Mais chaque noeuds donne vie au bijou. Si un noeud manque, le bijou ne sera plus le même, il ne sera plus fini. Ce sont des centaines, des milliers de noeuds, mais ce ne sont que des noeuds.

Quand je tisse, c’est comme une méditation. Chaque noeud est comme une pensée, que je découvre, que j’écoute, que j’apaise pour, au final, la laisser partir. J’ai besoin de tisser, un besoin viscéral. Comme si ,sans mes noeuds, mes pensées se bousculaient, se chahutaient, grossissant jusqu’à ne plus savoir où les mettre. Alors je tisse, pour les apaiser et, en un sens, leur donner vie. C’est pour ça que chacun de mes bijou est unique : chaque pensée l’est tout autant.

Quand je tisse pour quelqu’un, je pense à nos échanges, à ce que j’ai ressentis en lui parlant, en la découvrant. Et je prends mon temps pour laisser venir tout ça. Car le tissage est un travail long, de plusieurs heures où la précipitation n’a pas sa place et ou la minutie est reine.

Ma magie à moi

Une fleur qui s’ouvre. Pourquoi s’ouvre-t-elle ? Quelqu’un l’a aidée ? Et quand le soleil se cache derrière les nuages, les nuages attrapent-ils des coups de soleil ?

Voir le monde avec les yeux d’un enfant, en m’émerveillant devant plein de choses, comme le blé qui pousse et qui a l’air si doux que je m’en ferais bien un oreiller. Mon esprit crée des choses, tout le temps. Il crée des histoires, il crée un monde, il crée tout court. Et tout ça n’est que magie, ma magie à moi.

Alors je me connecte à l’univers et j’écoute. Parce qu’il en a des choses à dire. Et j’écris, je danse, je chante, je taille, je tisse, je dessine, je vis. Comme connecté à « Radio univers », il me suffit de laisser mon corp parler, exprimer sans vouloir contrôler, le laisser s’exprimer sans retenue, sans compromis. Juste s’exprimer.

Et toi ? C’est quoi ta magie à toi ?

0